Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Robert Mascarell

Messeigneuses, Messeigneurs,

Il s’en est passé des vertes et des pas mûres cette semaine.

Moi, je vous le dit franchement, la situation financière de Gérard Depardieu est insupportable. Il est spolié dans les grandes largeurs. Je dirais même mieux, on lui confisque tout. Et ça dure depuis des années. Aussi bien sous la droite que sous la gauche.

Vous vous rendez compte, il a tant payé d’impôts qu’il est obligé de vendre son hôtel particulier à Paris, estimé à 50 millions d’euros. Et si l’Etat français continue à l’écraser, il va être obligé de vendre ses vignobles en France, au Maroc, en Italie, en Algérie. Et ses grands restaurants à Paris, au Canada, en Roumanie, est-ce qu’il va pouvoir les garder ? Bref, qu’est-ce qu’il va lui rester des 120 millions de dollars de son patrimoine, selon l’estimation du Wall Street Journal ?

D’accord, je le pressens, vous vous dites, après avoir payé tant d’impôts il lui reste tout ça !? Alors là, je vous dis stop ! La jalousie est un vilain défaut. En tout cas, moi, mon inquiétude est à son comble.

Heureusement, la Russie nous le recueille notre Gégé national. Notre Jean Valjean à l’écran, mais Thénardier à la ville. Son copain, le grand démocrate Poutine lui a fait un pont d’or pour le faire russe. La Belgique est aussi sur les rangs.

Gardons espoir, tout de même, nous ne l’avons peut-être pas encore perdu. Notre président Hollande fait tout pour qu’il revienne. Ouf !

Mais le plus grave est que, pas une seconde, n’est venue l’idée à notre président de proposer que, où qu’ils habitent, les Français devraient payer leurs impôts au pays d’accueil + un impôt différentiel à la France, afin qu’au total leurs impôts soient équivalents à ceux qu’ils auraient payés à notre pays, s’ils y résidaient toujours. Comme cela se fait aux Etats-Unis. C’est une idée trop vulgaire ?

Et voilà-t-il pas que la Bardot s’y met maintenant, mais elle c’est pour des éléphants.

Ces deux-là se trompent énormément !

Commenter cet article